Un mois de légendes /

Et les pavots…

 » Et les pavots baissés sur le regard la soie grège des cils. »

ELSA , Louis Aragon


le jeudi 30 juin par Gérard Dubois


Voir l'image /

1999

Enrique, photographe chaussé, écrivain au pieds nus.

https://www.enriquepardo.ch/this/


le mercredi 29 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Don Juan José

Taxista de la Ciudad de México.


le mercredi 29 juin par Rodrigo Alonso


Voir l'image /

#noname 1135

https://blogs.mediapart.fr/documentations-art/blog/061219/maja-hoffmann-arles-world-resort


le lundi 27 juin par Pascal Kempenar


Voir l'image /

par

Marche sur ton

chemin

car il n’existe que

par tes

pas

Anonyme


le lundi 27 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Prépa

Préparation d’un camp vidéo: mettre les enfants la tête dans les nuages.


le lundi 27 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Hoje o tempo voa, amor

Escorre pelas mãos
Mesmo sem se sentir
Não há tempo que volte, amor
Vamos viver tudo que há pra viver
Vamos nos permitir


le dimanche 26 juin par Michel Bruno


Voir l'image /

Famille

Balade dominicale, en famille


le dimanche 26 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

25/06/2022

https://www.instagram.com/p/CfQ7KVZt3Wn/


le samedi 25 juin par David Wagnieres


Voir l'image /

decouvrir-et-sortir

https://www.ferney-voltaire.fr/decouvrir-et-sortir/saison-culturelle/fete-a-voltaire/

dès 18 heures ce samedi


le samedi 25 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

joyeux anniversaire

c’était un joyeux anniversaire


le samedi 25 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Magne-toi !

Retournez-vous ! que j’ai crié.

On fait ce qu’on veut… me dit le type balèze. Magne-toi ! Fais ta photo, on a pas que ça à faire.


le jeudi 23 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Futur

Présentation du futur quartier


le jeudi 23 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

The photograph comes from the GASP…

We all experience it. Those moments when we gasp and say, Oh, look at that. Maybe it’s nothing more than the way a shadow glides across a face, but in that split second, when you realize something truly remarkable is happening and disappearing right in front of you, if you can pass a camera before your eye, you’ll tear a piece of time out of the whole, and in a breath, rescue it and give it new meaning

Joel Meyerowitz.


le mercredi 22 juin par Gérard Dubois


Voir l'image /

21

21 juin, le jour le plus long


le mardi 21 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Le bébé se porte bien…

… il pourrait même avoir les yeux bleus


le mardi 21 juin par Michel Bruno


Voir l'image /

haute

Haute folie douce, à Chamonix


le lundi 20 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

et le monde autour de vous

Pour vous débarrasser d’anxiolytiques ou de tout antidépresseurs, invitez-les pour un plat de nouilles et le monde autour de vous refleurira.


le lundi 20 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Fan…

L’ instant est fugitif ; la pensée subjective…Elle m’évoque une actrice  anglaise dont je suis fan…


le jeudi 16 juin par Gérard Dubois


Voir l'image /

14

14 juin, grève féministe


le mardi 14 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

à

Pierrot, Stéphane et Tristan à Présence(s)

http://www.presences-photographie.fr/programmation/

https://www.pierrotmen.com/

https://www.fabrique-image.fr/


le samedi 11 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

le grand

le grand angle c’est…


le vendredi 10 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

C’est

Lorsque c’est le fer contre le vert. C’est le vert qui l’emporte.


le mercredi 8 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Attention !

Attention ! la surconsommation en centre commercial peut être nocive pour la santé.


le mardi 7 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Magic Monday

Regards enthousiastes juste avant le tout premier concert du groupe «Magic Monday».
(www.instagram.com/magic.monday.music)


le lundi 6 juin par Basil Huwyler


Voir l'image /

Le  bonheur

Le  bonheur d’être parent vaut bien celui de se rendre compte qu’on restera toujours un enfant qui joue à l’adulte.


le samedi 4 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

*noyau de cerise

Dans un grain* de sable voir un monde et dans chaque fleur des champs le Paradis, faire tenir l’infini dans la paume de la main et l’Éternité dans une heure.
William Blake

*noyau de cerise


le vendredi 3 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Orage

Peu après minuit : Ma rue est éclairée d’une lumière surnaturelle par des éclairs.


le vendredi 3 juin par Basil Huwyler


Voir l'image /

Un soir aux Eaux-vives

ou Aline chez Loutan


le jeudi 2 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Qui se souvient…

…des petites voitures DINKY TOY ?…


le jeudi 2 juin par Gérard Dubois


Voir l'image /

Hals über Kopf

Pas l’atterrissage d’un extraterrestre, mais une partie d’un cerf-volant qui n’a pas pu échapper aux oiseaux.


le jeudi 2 juin par Basil Huwyler


Voir l'image /

C’est du propre

l’expo de Richard Martinez

https://erem.ch


le mercredi 1 juin par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

il reste quelques beaux parcs, de vieux arbres, un petit coin de bois oublié…

Voilà qui fait ma journée : trois lions sur un camion à la rue de la Servette !

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, pour gagner la ville depuis le Petit-Saconnex, on empruntait la lisière des prés et, par de petits chemins forestiers, on suivait le cours d’un ruisseau (le nant de Pissevache) jusqu’à l’étang de la propriété des Artichauts, où il se déversait, puis on longeait la campagne Beaulieu. De ce passé sylvestre (Servette vient de silva, forêt en latin), il reste quelques beaux parcs, de vieux arbres, un petit coin de bois oublié… et une brassée de noms qui parsèment encore d’odeurs végétales cet ancien faubourg fraîchement urbanisé : avenue Jolimont, avenue de Riant-Parc, chemin de Sous-Bois, chemin desRoses, rue des Lilas, rue de la Prairie, etc.

La Servette était une propriété privée, dont l’allée principale, montant à travers le domaine jusqu’à la maison de maître (la maison Liotard), devint l’une des sorties de la ville : la rue de la Servette.*

*Noms géographiques du canton de Genève


le mercredi 1 juin par Francis Traunig


Voir l'image /

Un tantinet…

ça n’a rien à voir et c’est un tantinet absurde :  » Un aigle peut lire un journal à 1400 mètres de distance. Chuck Norris peut tourner la page. »

L’auteur est anonyme.

Cet été, bronzez intelligent…


le mercredi 1 juin par Gérard Dubois


Voir l'image /