Un mois de légendes /

Mourad

Mourad va nous chanter Joe Dassin.

Caroline et Nadia se déhancher sur des rythmes Kabyles, et Gaby danser le tango sur un rock Touareg.

Soirée algérienne à Crache ! Énergie festive qui va dégonder l’année.

Sensualité de l’amitié, gourmandise, hospitalité.

Je suis pour plus de sud au nord en 2017.


le samedi 31 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Goodbye 2016

« Here’s one more glance before I turn away » – Sheryl Crowe


le samedi 31 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Les allées du pouvoir.

J’ avoue, j ‘ai des relations…Mais au moment d ‘ouvrir la boîte que m ‘ offre la République un doute m ‘ étreint : ces chocolats ne seraient-ils pas des dragées au poivre ?…


le samedi 31 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Tourists

Tourists taking a selfie on the base of a waterfall wearing loafers.. Sometimes I really do not understand the common sense of a Tourist in Australia.


le samedi 31 décembre par Anna Salzmann


Voir l'image /

Roça Sao Joao dos Angolares

João Carlos Silva 

c’est lui le chef le plus toqué de Sao Tomé, il ne manque pas de goût,  il est le meilleur ambassadeur de la culture saotoméenne.

 » j’ai voulu transformer cette plantation esclavagiste en plantation culturelle »


le samedi 31 décembre par Catherine Claude


Voir l'image /

deux

amis


le samedi 31 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Léon

Mon copain Léon.


le vendredi 30 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Câline

Oui, elle a l’air câline, jusqu’à ce qu’elle vous lacère la main.


le vendredi 30 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

A case of you

« I could drink a case of you darling and I would/Still be on my feet » – Joni Mitchell


le vendredi 30 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Pense-bête réfrigéré.

Fin d ‘année. Les magnets – mot bien laid en vérité -sont en vacances, allégés de tous leurs au-cas-où 2016, qui furent pour la plupart inutiles… Ne restent que les voeux photographiques de Cédric. Premier sourire de la nouvelle année. Avec deux jours d ‘avance…Merci.


le vendredi 30 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

et au milieu

coule un soleil


le jeudi 29 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Distraction

« Starve your distraction, feed your focus » – Anonymous


le jeudi 29 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Pach’Hair

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/29/hair-et-tif-des-noms-de-salons-qui-defrisent_5040180_4355770.html


le jeudi 29 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Bobil

C’est l’histoire de Bobil, un poisson rouge qui n’était pas voulu par ses deux parents à la base et qui a été mis en pension dans une colonie pour poissons. Bobil ne s’est pas fait beaucoup d’amis.


le jeudi 29 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

L’ insomniaque.

Dernière couchée, première levée, Carla ( nommée ainsi car arrivée chez nous sous le mandat d ‘un très petit président ) n’ hiberne que très peu, au contraire de son compagnon DSK ( nommé ainsi car arrivé chez nous en plein fait- divers new yorkais-et au comportement analogue…) qui dort depuis longtemps ; il faut dire qu ‘il s ‘est beaucoup dépensé…Il dort, donc. Et Carla ne s’ en plaint pas.


le jeudi 29 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Attitudes

« Attitudes are mirrors of the mind. They reflect thinking » – David Joseph Schwartz


le mercredi 28 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

The only living boy

« I’m the only living boy in New York » – Paul Simon


le mardi 27 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

chatte

Depuis le 20 décembre, les personnes souhaitant se rendre aux Etats-Unis sont invitées par le Service des douanes américain à fournir leurs noms d’utilisateurs sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux.

La requête est facultative et vise à détecter les menaces terroristes potentielles, rapporte le site américain Politico. Elle concerne les ressortissants des pays exemptés de visa, dont la Suisse. Malgré cette exemption, ces derniers doivent remplir un formulaire électronique d’autorisation de voyage, dans lequel figure cette nouvelle demande.

Un menu déroulant liste les plateformes en ligne telles que Facebook, LinkedIn ou Twitter. Seul le nom d’utilisateur est demandé, et pas le mot de passe.

Source RTS Info

Les gros gras et autres mâles alpha qui se vantent, sur les réseaux sociaux, d’empoigner les femelles par la chatte n’ont plus qu’à bien se tenir.


le mardi 27 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

arrêt

de bus


le lundi 26 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Spark of madness

« You’re only given a little spark of madness. You mustn’t lose it » – Robin Williams


le lundi 26 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

LOL

Avoir un copain geek


le lundi 26 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

Unemployment

« As of tonight, I’ll be out of my job » – Santa Claus


le dimanche 25 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

noël

– Mesdames, vous êtes très bien ! Et en plus c’est Noël ! – Naoon !


le samedi 24 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Ballet

“I don’t understand anything about the ballet; all I know is that during the intervals the ballerinas stink like horses” – Anton Chekhov


le samedi 24 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Magritte, ma grotte

Paris-Genève

JujuGab


le vendredi 23 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

Is geometry human?

« Inspiration is needed in geometry, just as much as in poetry » – Alexander Pushkin


le vendredi 23 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Bonnets cubains

Le cadeau de la belle-maman que certains redoutent et d’autres adoptent avec plaisir.


le vendredi 23 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

bonne nouvelle

Tomber dans le panneau au passage de la douane*.

Ah la belle ironie de la part des commerçants genevois qui emploient des dizaines de milliers de frontaliers pour baisser leurs charges et augmenter les profits.

Le temps du patriotisme économique est révolu. Même si ceux qui prônent le retour aux frontières font entendre leurs voix.

Tout comme l’ironie morbide des industriels qui foutent leurs ouvriers à la porte pour délocaliser et demandent à ces mêmes ouvriers de consommer ce qui est maintenant produit à l’étranger.

Au moins une bonne nouvelle – ironie du sort – pour ceux laissés sur le carreau : les douanes embauchent.

*Le commerce genevois se plaint de l’exode de sa clientèle vers la périphérie frontalière.


le vendredi 23 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Sweat

« Désolée mais je vais faire une colonne droite pour remettre mes énergies à l’endroit. » Ou à l’envers? On ne sait plus trop.


le jeudi 22 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

22/12/2016

Paris-Genève

JujuGab


le jeudi 22 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

125e

Il faut quand même que je vérifie ce stabilisateur, ça m’a pas l’air toujours tout net ces images. Ou alors le champ bougeait beaucoup?


le jeudi 22 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Curiosity

« It is a miracle that curiosity survives formal education » – Albert Einstein


le jeudi 22 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

poirier

Ciel faisant le poirier en vitrine.


le jeudi 22 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

snapshot

ou « instantané » pour ne pas froisser l’Académie. Je n’ai pas vu ses belles boucles d’oreilles en premier, on me les a fait remarquer ensuite. J’ai trouvé cette passante photogénique, expressive, j’ai pris la photo.


le mercredi 21 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Jacuzzi

Ou une poêle, en fait.


le mercredi 21 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Misery

“I have learned now that while those who speak about one’s miseries usually hurt, those who keep silence hurt more” – C.S. Lewis


le mercredi 21 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

La belle époque

D’un côté je lis l’histoire de quelques uns des grands savants musulmans qui ont contribué à l’Histoire, ceux qui avaient la préoccupation d’enseigner la science, la théologie, les langues et la littérature, à Hyderabad, Aligarh, Lucknow, dans la langue du peuple. Cette préoccupation était celle d’éclairer qui voulait bien être dans la lumière. Ils ont créé des universités, démocratisé le savoir, traduit les textes pour pouvoir les diffuser.

De l’autre côté je vois le vieux continent sombrer parfois dans un obscurantisme vertigineux, s’étant convaincu d’avoir pour ennemi l’étranger sauvage et primitif dont la religion serait par essence violente.

Aller dans la lumière ou l’obscurité est aujourd’hui pour la plupart d’entre nous une question de choix.

Paris – Genève

JujuGab


le mardi 20 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

Dawn

« We must believe that it is the darkest before the dawn of a beautiful new world. We will see it when we believe it » – Saul Alinsky


le mardi 20 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

boîte aux lettres

Le Père Noël est malin, et cherche à tout prix à éviter des bisbilles avec  le bureau de l’égalité des chances entre hommes et femmes.

Un procès pourrait l’obliger à fermer sa boîte. Aux lettres.

Égalité femmes-hommes

A Genève, le Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques (BPEV) informe, oriente et conseille le grand public et collabore avec ses partenaires sur les principes d’égalité; il contrôle l’application des lois et des règlements en la matière.


le mardi 20 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

La vache

Ma nouvelle voisine envoie du pâté


le mardi 20 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

météo

Anniversaire d’A.

Sa femme regarde Yves au journal télévisé qui parle du complexe et délicat engagement des humanitaires.

De la guerre.

Nous écoutons tous. La joie des retrouvailles perd un peu de ses couleurs. Devant moi un bol de cacahouètes que je repousse. Nous nous sentons concernés, comme si déjà ça nous permettrait d’alléger un peu nos consciences. Cette pensée me terrorise. Va suivre la météo. L’un déjà se lève, va chercher à boire. Un autre, sur la pointe des pieds, change de sujet. Un rire. L’écran est éteint.

La vie continue.


le lundi 19 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Size matters

Is yours bigger than mine?


le lundi 19 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Manchester by the sea

Film – Manchester by the sea – raté. Dans la file à 4 mètres du guichet il restait 7 places dispo. Au guichet, 0. Froid et gris, dimanche : tout le monde se précipite au ciné. Très groupie de Casey Affleck, le comédien, raison pour laquelle je tenais vraiment à voir celui-là. Partie remise !


le dimanche 18 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

La vie en rose

« I see la Vie en Rose » – Donna Summer


le dimanche 18 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Laura, la warrior

Warrior la semaine quand elle apprend à accueillir les nouveaux nés dans ce monde injuste, warrior le week-end quand elle s’entraîne pour la coupe de Noël dont le jour J était enfin ce 18 décembre!


le dimanche 18 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

triple

Le triple saut périlleux du trio Angeli


le samedi 17 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Moi, je voulais faire la fête

« Viens fêter Noël avec mes amis, ils sont sympas » qu’elle disait.


le samedi 17 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

Pants

« Trying on pants is one of the most humiliating things a man can suffer that doesn’t involve a woman » – Larry David


le samedi 17 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Serious game

« My work is a game. A very serious game » – M. C. Escher


le vendredi 16 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Valse silencieuse

Silent Party. Une nouvelle mode qui me laisse encore perplexe.

En tant que photographe officielle de la Chrismas party d’Uni Party, je me suis retrouvée dans les couloirs de l’Université de Genève emplis de jeunes bourrés en train de danser avec des casques sur les oreilles. Ambiance étrange vue de l’extérieur: aucune musique tandis que les gens crient pour se parler ou juste parce qu’ils connaissent les paroles de la chanson.


le vendredi 16 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

Zohou

Submergés par le tourbillon musical poétique et engagé de DUB INC.

Traversés par l’énorme énergie rythmique, on lève les bras, on saute sur place.

Une femme consulte son portable.

Les voix nous infiltrent, nous soulèvent. Les voix nous disent levez les mains, on les lève.

Un fumeur de pétard est évacué par la sécurité.

L’électricité comme combustible.

Reggae, Ragga avec de subtiles touches de vocalises orientales.

Je pense au vendeur de Hamburger, devant l’entrée, qui s’est fait piquer sa caisse.

Au groupe de Reggae, en première partie, qui fait mettre toute la salle à genoux. Et à celui qui resterait debout au milieu de cette injonction ambiguë. La foule est obéissante.

Mais c’est pour communier qu’on est là, par la musique, et accueillir l’extraordinaire charisme d’Aurélien Zohou – le Tom Waits du Reggae.


le vendredi 16 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

va et vient

Le voyant aller et venir du sous-sol au bar, j’ai attendu qu’il réapparaisse et ai pris la photo, je buvais un café, en lui souriant pour qu’il ne le prenne pas mal !


le jeudi 15 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Joyeux Noël

Quand un bureau d’expertise en désamiantage me demande une carte de voeux jeune et dynamique.


le jeudi 15 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

Mon voisin aime Noël…

…et travaille chez E.D.F.


le jeudi 15 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Vous

-Vous roulez aussi couché ?

-Jamais essayé.


le jeudi 15 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Happiness

« Happiness is having a scratch for every itch » – Ogden Nash


le jeudi 15 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Dieu l’Oedipe

Quand Gamin appelle à l’herbe, dans mon bureau je vois Alep!

A l’aide! Nous on résiste sans délation… Alors on gratte le verbe, puis on s’acquitte de la diction! Il y’a grande différence entre l’addition et le pot d’vin! Regarde cette verve…

Fiscalité est innocente et se fourvoie dans ma province.

*Meme le plus petit des hommes peut projeter la plus grande des ombres

GABRIEL


le jeudi 15 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

trésor

Rezonance, conférence First


le mercredi 14 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

sirènes

Noël et le chant des sirènes.


le mercredi 14 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Balls

« Some people are born to lift heavy weights, some are born to juggle golden balls » – Max Beerbohm


le mercredi 14 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

En face

Vu une cigogne sur le sapin en face. Tout en haut. Au faîte. Mais ce n’était pas très photographique. Loupé le soleil jouant à la lune derrière des nuages, revenus trop vite. Me reste ce réverbère, un illuminé m’a dit un jour le voisin d’à côté.


le mardi 13 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Void

“At first I felt dizzy – not with the kind of dizziness that makes the body reel but the kind that’s like a dead emptiness in the brain, an instinctive awareness of the void” – Fernando Pessoa


le mardi 13 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Cinémascope euclidien.

Wiktionnaire:

 » Le fait que la lumière puisse , dans le même temps, parcourir dans le vide des chemins différents pour aller d ‘un point à un autre a fait penser à certains chercheurs que la géométrie euclidienne n ‘est pas le mieux adaptée à la description de la réalité … »

Et ta soeur ?!…


le mardi 13 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Snowballs?

« One man’s ceiling is another man’s floor » – Paul Simon


le lundi 12 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Trois tristes tigres.

Cirque.L ‘endroit où les animaux sont autorisés à voir des hommes, des femmes et des enfants se conduire comme des idiots…( voir aussi…zoo, ou corrida…)


le lundi 12 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

2h29

Soit 30 min avant le début du feux d’artifice. Joyeux petit Noël!


le dimanche 11 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Poésie

Enfin du soleil et une balade en mouette sur le lac.


le dimanche 11 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

Matterhorn metaphor

« Matterhorn is my metaphor of the Vietnam War – we built it, we abandoned it, we assaulted it, we lost, and then we abandoned it again » – Karl Marlantes


le dimanche 11 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Leica store

aucune vue particulière sur le matériel Leica, trop cher et dont la qualité d’image en numérique ne justifie en aucun cas à mon sens l’énorme différence de prix avec le matériel japonais ou autre. Aussi bien construits soient ces appareils que l’on dit mythiques (mais je suis passé à côté du mythe étant jeune). Juste de passage pour les excellents Philippe Blayo et Vincent Montibus, photographes, en démonstration cet après-midi dans le magasin… Ici une photo de Philippe Blayo, détournée pour l’occasion.


le samedi 10 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

La Folie

Drôle de nom pour un champ. Il faut que je me renseigne d’ou il vient.


le samedi 10 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

BEFORE

Nous sommes en plein BEFORE et nous dirigeons, excités comme des poux, vers L’AFTER. Ne sachant pas encore  comment ça sera entre les deux.


le samedi 10 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Civilization

« Civilization is like a thin layer of ice upon a deep ocean of chaos and darkness » – Werner Herzog


le samedi 10 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

pelecanidae metropolitanus

en discret clin d’œil ou hommage au choix au perroquet au volant de l’ami Gérard, photo de l’autre jour, sur ce parking désert…


le vendredi 9 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Marmite

Toutes les célébrations sont un bon prétexte pour manger du chocolat dans ce pays, c’est pas les marmots qui vont s’en plaindre! Ni moi d’ailleurs.


le vendredi 9 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

The Higher, the better

« Climb if you will, but remember that courage and strength are nought without prudence, and that a momentary negligence may destroy the happiness of a lifetime » – Edward Whymper


le vendredi 9 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

brouillards

Oui, j’ai fait un petit détour, pour aller voir l’autre champ, voir justement, si on ne le voyait plus.


le vendredi 9 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

XT 660

D’abord, clameur dans la ville.

Puis bal de flics à moto caparaçonnés sur des XT 660 noires surmontées de feux bleus qui grésillent.

Qui tournent genre moucherons excités avant l’orage.

Puis la clameur devient une mer d’écume blanche : des centaines d’ados s’aspergent de mousse à raser, se lancent des paquets de farine à la figure, jettent des œufs contre des vitrines.

Ils fêtent, une fête prétexte, une bataille gagnée contre la Savoie, il y a des centaines d’années. Ces mômes semblent avoir le sens de l’histoire, c’est réjouissant, et poussent cris et beuglements comme à un match de hockey.

Trois camions surchargés de sonos jettent leurs décibels contre les façades des immeubles qui les renvoient sur la foule excitée.

C’est tout autant joyeux qu’angoissant. Angoissant parce que les flics équipés anti-émeute, partout postés aux carrefours, pourraient faire croire un chaos possible.

Joyeux parce que l’énergie de vie est contagieuse, les rires aussi, la déconne aussi.

Mais le plus beau, c’est cet autre bal qui clôt le cortège : celui des balayeuses motorisées et des souffleuses qu’escortent une dizaine de techniciens de surface pour rendre leur territoire aux bagnoles.

La rage de vivre d’accord, mais propre en ordre !

.


le vendredi 9 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

La France (c’est-à-dire Paris) étouffe

selon cette dépêche bolloréenne du matin, noyée parmi les pubs, qui semble situer la France à Paris, à peu près 🙂


le jeudi 8 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Rase campagne

Il y a eu ce feu. Long. Deux trains. Au milieu de cette route en pleine campagne. Surgi dans le brouillard. Mais je ne l’ai pas pris pour moi.


le jeudi 8 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Bof !

Empilement de messages obscènes pour attirer le chaland et lui vendre des toquantes.

En plus, et on le voit mal, elle est à califourchon sur une bombe.

Mais que font les femmes ?

Les gens de bon sens ?

Les féministes ?

Bof !


le jeudi 8 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Ni dieu, ni maître

« I was the only guy with any bit of anarchy left » – Sid Vicious

le jeudi 8 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

sosie d’Albert

Albert Simonin, posé là ? Le daron de Maigret, Simenon ? En tombant nez à nez avec lui, et en prenant ma photo dans la foulée en poussant un juron avant de lâcher un « Vous êtes très bien, monsieur », j’ai eu comme la réminiscence de lectures anciennes et de films dialogués Audiard… Pourtant je préfère il me semble la littérature noire made in USA, dans l’ensemble, comme le collègue Gérard Dubois.

A suivre, si jamais il était possible de tomber un de ces soirs sur le sosie de Goodis ou Ellroy…


le mercredi 7 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

vitrine en grand rue

ou: c’est le pompon.

bref, joyeux noel.


le mercredi 7 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Bananes chaotiques

Le marché aux puces, de quoi y rester des heures s’il ne faisait pas aussi froid.


le mercredi 7 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

Worth the wait?

« I said to my soul, be still, and wait without hope, For hope would be hope for the wrong thing » – T. S. Eliot


le mercredi 7 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

UPPJISTE

Jeune UPPJISTE* croquée avant qu’elle ne dégaine elle, son appareil photo.

*Participante d’UnePhotoParJour


le mercredi 7 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Génétique

« Oh! tu ressembles tellement à ta mère! »

Depuis toutes ces années que je l’entends. Il faut croire que ce n’est pas si faux.


le mardi 6 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

La vie en jaune.

 » Le joueur d ‘échec, comme le peintre ou le photographe, est brillant…ou mat.

Vladimir Nabokov, Pnime


le mardi 6 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Empty chair

« We have an empty chair at our table because it reminds us to leave space to welcome the stranger and to always have room for love » – Lea Bronwyn


le mardi 6 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

photo de classe

Il y a eu Nicolas, coupé en deux par l’éclair de son flash alors qu’il prenait la photo de groupe  de  sa fête des Nicolas, Dolce Vita et Eugène dans les bras respectifs de leurs parents/maître, et la route hypnotique et entunnelée du retour.

Mais reste la photo de groupe des futurs directeurs artistiques sortis de Crea.


le mardi 6 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Plus haut

Il y a eu Francis, et ce petit rayon  de soleil qui a fait briller ses yeux. Il y a eu les arbres, avec le soleil, toujours lui, caché derrière, et un petit flou tout joli. Mais la lune ce soir était la plus belle.


le lundi 5 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Voilà.

C’est de l’art conceptuel


le lundi 5 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

Peut-être

Après réflexion, me voilà encombré par cet abus de pouvoir, par cette intrusion dans une intimité que la photographie décuple, dans ce qui pourrait paraître une caricature des couples  trop longtemps restés ensemble, égarés sur une mer de silences, et qui n’auraient plus rien à se dire.

Mais voilà, l’homme est épinglé au moment où absorbé par ses réflexions, il reflue à l’intérieur de lui-même et laisse le vide envahir le restaurant. Une seconde après cette prise de vue, il pose son couteau délicatement sur la table, prend la main de sa femme et chuchote quelque chose d’inaudible qui la fait sourire. Peut-être.

Peut-être qu’il est ému par ce qu’elle vient de lui dire.

Peut-être qu’il apprécie, tout intérieurement, sans exaltation, ce moment partagé, et qu’il cherche les mots pour le dire à sa femme.

Peut-être.

Toujours est-il que la photographie est une grande menteuse, par omission.

————————

Lire : Monsieur Palomar de Calvino

Faire : de l’ordre dans les disques durs

Manger : un peu moins, un peu mieux

Aimer : sans modération le jour et la nuit

Payer : son tribut à ceux qui nous ont ouverts la voie – par un sourire

Décharger : ses cartes mémoires, son sac à dos avec le foutoir que les autres nous ont mis dedans

Rire : le plus possible, sans se moquer des autres, au pire un peu de soi-même.

Photographier : sans modérations


le lundi 5 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Démembrement.

 » On écorche, on taille, on démembre Messire Loup; le monarque en soupa, Et de sa peau s ‘enveloppa. »

La Fontaine, Fables.


le lundi 5 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Walk the path

« To make a deep physical path, we walk again and again. To make a deep mental path, we must think over and over the kind of thoughts we wish to dominate our lives » – Henry David Thoreau


le lundi 5 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Contrer TISA, c’est être pour Trump ?

Manifestation « Stop TISA (Trade In Service Agreement = Accord sur le commerce des services), pour faire comme ces 2000 collectivités en Europe qui se sont déclarées contre les accords de Libre-échange.


le dimanche 4 décembre par Michel Bruno


Voir l'image /

Les belles années

Quel bonheur de vivre son enfance à Choulex, les feux, les cabanes, les mondes imaginaires dans lesquels on se retrouve avec les copains. Si le paradis existe, il doit ressembler au monde des enfants qui vivent ici.


le dimanche 4 décembre par Juliette Salzmann


Voir l'image /

13h00, je crois.

Les automatiques, parfois s’arrêtent un peu. Le temps de respirer.


le dimanche 4 décembre par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

en route vers Auchan

retour en région parisienne, acheter à manger…


le dimanche 4 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Cacatua alba.

 » Le perroquet ne fait jamais que parler sa langue maternelle. »

Georg Christoph Lichtenberg


le dimanche 4 décembre par Gérard Dubois


Voir l'image /

Waves of mutilation

« To be wild waves, you must quit thinking, you must leave all the thoughts before the wild waves » – Mehmet Murat Ildan


le dimanche 4 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

équilibre

Monsieur Hirahito, que les douaniers japonnais contrôlent avec zèle quand il retourne chez lui en Hokkaido, parce que mon nom est proche de celui de l’empereur du Japon, photographie et filme avec application la cité de Meyrin et ses environs. Parfois on peut le voir en équilibre, avec la grâce de la grue, sur un caddy son appareil braqué sur l’ingrate place des cinq continents. Il documente, arpente, collecte, récupère. Ce matin ce sont des portes d’armoires qui annoncent Noël, suspendues à la clôture d’un centre de requérants d’asile, qui l’occupent.

L’infra-monde et la surface des choses recèlent des trésors inattendus et Monsieur Hirahito semble en être le brocanteur obstiné.


le dimanche 4 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Ciao le festival !

Et voilà, quinzaine terminée d’un chaleureux et joyeux festival photo à Montélimar, où UPJ était présent. Un grand merci à Présences Photographie pour son invitation ! Longue et bonne continuation à vous, chers amis…


le samedi 3 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Thibaut, pèlerin insouciant

http://www.craftespace.com/artistes/thibaut-streicher.html


le samedi 3 décembre par Tristan Zilberman


Voir l'image /

Immobility

« To choose doubt as a philosophy of life is akin to choosing immobility as a means of transportation » – Yann Martel


le samedi 3 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Sept heures trente

Gueule de bois à sept heures trente du matin.


le samedi 3 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

IN TUTO

car dehors le mistral souffle bien bien trop fort.

On se caille les miches.


le vendredi 2 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Upward

« Man’s task is to become conscious of the contents that press upward from the unconscious » – C. G. Jung


le vendredi 2 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

quatre pattes

Il y a des morts bien vivants qui nous aident à mieux comprendre ce que nous ne voyons pas, (parce que le nez trop dans le caca). Et nous éclairent souvent, à travers leurs œuvres, sur la nature humaine qui n’a pas beaucoup changé depuis qu’à quatre pattes nous nous sommes mis debout avec l’illusion d’être un peu plus proches des Dieux.

Qu’aurait pensé Tchekhov du Tsar Trump et de son rutilant palais qui gratte le ciel ?


le vendredi 2 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /

Professeur Gilles Lange

« Toute photo prise en mode M – bien entendu – nécessite une exposition idoine et un post traitement approprié… Ah ! et je ne veux pas entendre parler de jpeg dans cette classe ! Vous pouvez vaquer, merci. »


le jeudi 1 décembre par Pierre Montant


Voir l'image /

Dreams

« Reality is wrong. Dreams are for real » – Tupac Shakur


le jeudi 1 décembre par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Animaux

Quand il fait même trop froid pour les chats de rester dehors.


le jeudi 1 décembre par Justine Grespan


Voir l'image /

Aline ses voiles volants

Vu : Un ado coincer une ado contre un mur dans le grand hall de la gare et l’embrasser avec un sérieux appliqué.

Vu : Une femme avec deux seins gros comme des pastèques les jeter sous mes yeux, et jouir de mon émoi.

Vu : Une maman dont le fils est mort à la guerre, assise sur son sac de couchage devant l’entrée d’H&M, contempler en riant des pigeons tourner en rond.

Vu : Un tout jeune faire de gros efforts pour paraître plus vieux, sans succès.

Vu : Vernir Nicolas ses naïades, Aline ses voiles volants et Bouvier ses canyons vus d’avions et quelques œufs géants, à la galerie Artdynasty.

Vu : Lutz, Flora, David, Séverin et Anaïs. Thierry, Nathalie, Antoine et Mireille, et le vieux beau dont j’ai oublié le nom.

Vu : Un irradié par la foi brandir un panneau sur lequel est écrit au feutre noir : JESUS TE DIT ! me sourire. Dit quoi ? me dis-je, souriant.

Vu : Dans une vitrine, un petit pull pour fillette de quatre ans à 227 francs sur lequel est inscrit INTERDIT DE ME GRONDER.

Vu : Les jours passer dans le regard de ceux qui voient en moi un miroir, et se ressaisir pour dire : Et alors ?


le jeudi 1 décembre par Francis Traunig


Voir l'image /