Un mois de légendes /

l’expo Ronis

prolongée jusqu’en janvier


le vendredi 31 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Whoever wants to know something

« Whoever wants to know something about me, they should look attentively at my pictures and there seek to recognize what I am and what I want » – Gustav Klimt


le vendredi 31 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Dive into life

Dive into life and make a splash.

Author unknown


le vendredi 31 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Roberto restaurant

Roberto restaurant


le vendredi 31 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Oranges

Quelle absurdité


le vendredi 31 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

Hélas

Hélas seulement disponible jusqu’au 26 octobre 2018 :


le jeudi 30 août par Francis Traunig


Voir l'image /

People don’t usually regret

« People don’t usually regret doing something; they just regret getting caught » – Anonymous


le jeudi 30 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

It’s a good idea

It’s a good idea always to do something relaxing prior to making an important decision in your life.

Paulo Coelho


le jeudi 30 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Rentrée scolaire

La rentrée scolaire !


le jeudi 30 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Felix

et son nouveau Kaleidoscope


le mercredi 29 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

I call her the devil

Because she makes wanna sin

And every times she knocks

I can’t help but let her in


le mercredi 29 août par Michel Bruno


Voir l'image /

Raphaël

ou l’art de porter les Crocs.


le mercredi 29 août par Justine Grespan


Voir l'image /

She looked up at him

She looked up at him, her eyes enormous. He noticed they were hazel, the sort that picked up whatever hue was near. Now they were the same shade of green as the moss ringing the cavern.

Connie Mason


le mercredi 29 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Every artist

« Every artist was first an amateur » – Ralph Waldo Emerson


le mercredi 29 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Back home

Back home


le mercredi 29 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

29/08/2018

Back in the 80ies.


le mercredi 29 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

En me réveillant j’ai vu

-Qu’est-ce que vous faites ?

-En me réveillant j’ai vu qu’il faisait beau alors j’ai décidé de venir sauter dans la rue.

-Pour des sous ?

-Non, c’est des sauts gratuits.


le mardi 28 août par Francis Traunig


Voir l'image /

No solution can ever be found

« No solution can ever be found by running in three different directions » – Deepak Chopra


le mardi 28 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

We are all actors

We are all actors playing different roles in different phases of life. But we must try to play each role to perfection!

Avijeet Das


le mardi 28 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

La séance portraits

D’anouk.

Shlomith en action.

http://www.anoukanouk.com


le mardi 28 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Le plat pays.

Pampa (por Jorge Luis Borges)

Pampa:
Yo diviso tu anchura que ahonda las afueras,
yo me desangro en tus ponientes.
Pampa:
Yo te oigo en las tenaces guitarras sentenciosas
y en los altos benteveos y en el ruido cansado
de los carros de pasto que vienen del verano.
Pampa:
El ámbito de un patio colorado me basta
para sentirte mía.
Pampa:
Yo sé que te desgarran
surcos y callejones y el viento que te cambia.
Pampa sufrida y macha que ya estás en los cielos.
No sé si eres la muerte. Sé que estás en mi pecho.


le lundi 27 août par Gérard Dubois


Voir l'image /

Embrace the glorious mess

« Embrace the glorious mess that you are » – Elizabeth Gilbert


le lundi 27 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

A cruel bee that stings

Her mouth is a honey-blossom
No doubt, as the poet sings;

But within her lips, the petals
Lurks a cruel bee that stings.

William Dean Howells


le lundi 27 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

I knew I would win

Even before I started I knew I would win.

Author unknown


le dimanche 26 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

38 kg

lancé de la Pierre d’Athenaz, record: 4m42


le dimanche 26 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Crikvenica

I start this project in summer 2015 in Crikvenica, Croatia.

It is a collection of characters. I cast those people one the main street alongside the sea.

I take maximum 2 shots of them without any artifice, in front of banal background.

I shoot with a Mamyia RZ67, one lens, no retouching, no theatrical light effects. I use photography as a functional record and document of a moment, rather than purely a significant aesthetic object in it’s own right.

I am interested on how people dress up, it is summer time, people strolling on that street. They make the effort.

What are their inspirations? Icon models?

You canot find any luxury brands even small brands like zara in Crikvenica.

I have already about 60 good portraits, I shot also banal interior, landscapes in Crikvenica.

When I observe the world what retain my attention are always imperfections and mistakes, the same with a photo.


le dimanche 26 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

The pleasure isn’t in doing

« The pleasure isn’t in doing the thing, the pleasure is in planning it » – John Green


le dimanche 26 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

rectitude spirituelle

Fake news ? Ou peut-être un coup des Russes ? Ou de la CIA. Ou des évangélistes qui veulent nous mettre le nez dans le caca de l’indigence morale pour vendre de la rectitude spirituelle ? Ou des féministes qui elles aussi en ont. Ou c’est peut-être simplement le coup d’un gai luron qui veut brouiller les pistes ?


le samedi 25 août par Francis Traunig


Voir l'image /

le beau cabillaud

il est bon l’espadon ! etc.


le samedi 25 août par Pierre Montant


Voir l'image /

It feels as if I’m not there

« It feels as if I’m not there, as if I’m as invisible as the nicotine they’re inhaling » – Ida Løkås


le samedi 25 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

I start this project in summer 2015 in Crikvenica, Croatia.

It is a collection of characters. I cast those people one the main street alongside the sea.

I take maximum 2 shots of them without any artifice, in front of banal background.

I shoot with a Mamyia RZ67, one lens, no retouching, no theatrical light effects. I use photography as a functional record and document of a moment, rather than purely a significant aesthetic object in it’s own right.

I am interested on how people dress up, it is summer time, people strolling on that street. They make the effort.

What are their inspirations? Icon models?

You canot find any luxury brands even small brands like zara in Crikvenica.

I have already about 60 good portraits, I shot also banal interior, landscapes in Crikvenica.

When I observe the world what retain my attention are always imperfections and mistakes, the same with a photo.


le samedi 25 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Call me crazy

Call me crazy, but you cannot imagine what you will find in dumpsters and along the street on trash-pickup day.

John Collins


le samedi 25 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

couiner

Sur un chemin qui borde une mer de courges va-et-vient un homme qui fait couiner sa clarinette.


le vendredi 24 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Communication leads to community

« Communication leads to community, that is, to understanding, intimacy and mutual valuing » – Rollo May


le vendredi 24 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

vendredi

tout l’art du déclencheur à distance


le vendredi 24 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Crikvenica

I start this project in summer 2015 in Crikvenica, Croatia.

It is a collection of characters. I cast those people one the main street alongside the sea.

I take maximum 2 shots of them without any artifice, in front of banal background.

I shoot with a Mamyia RZ67, one lens, no retouching, no theatrical light effects. I use photography as a functional record and document of a moment, rather than purely a significant aesthetic object in it’s own right.

I am interested on how people dress up, it is summer time, people strolling on that street. They make the effort.

What are their inspirations? Icon models?

You canot find any luxury brands even small brands like zara in Crikvenica.

I have already about 60 good portraits, I shot also banal interior, landscapes in Crikvenica.

When I observe the world what retain my attention are always imperfections and mistakes, the same with a photo.


le vendredi 24 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

The clever reader

The clever reader who is capable or reading between these lines what does not stand written in them but is nevertheless implied, will be able to form some conception.

Johann Wolfgang von Goethe


le vendredi 24 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

le Shériff Mueller.

Devisant avec l’ami sur les trottoirs où sont sollicités les instincts primaires, ayant bien pris soin de mettre la laisse aux nôtres, après avoir mangé rapidement un tartare à l’abri du regard de la police anti-spécistes, nous tombons sur une pastèque abandonnée. Peut-être une offrande que l’épicier Thaï viendra plus tard orner d’encens pour réclamer bonne fortune, peut-être une grand-mère trop chargée qui doit rejoindre au sixième étage d’un immeuble sans ascenseur son appartement surchauffé, peut-être un signe divin qui annonce un probable crash boursier si Trump est mis en accusation par le Shériff Mueller.

On lit bien l’avenir dans le marc de café, sur les lignes de la main et dans les boules de cristal. Pourquoi ne pas le supputer dans la chair de pastèque…


le jeudi 23 août par Francis Traunig


Voir l'image /

L’ Adieu aux Anges…

La nature a repris ses droits. Les vandales ont fait le reste…

Ici reposent leurs cendres.

Entre une immense tristesse, et la joie d’ avoir été leur ami.

Deux anges. Julio, Guillermo.

Utiaca.


le jeudi 23 août par Gérard Dubois


Voir l'image /

Mother’s love is peace

« Mother’s love is peace. It need not be acquired, it need not be deserved » – Erich Fromm


le jeudi 23 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

I start this project in summer 2015 in Crikvenica, Croatia.

It is a collection of characters. I cast those people one the main street alongside the sea.

I take maximum 2 shots of them without any artifice, in front of banal background.

I shoot with a Mamyia RZ67, one lens, no retouching, no theatrical light effects. I use photography as a functional record and document of a moment, rather than purely a significant aesthetic object in it’s own right.

I am interested on how people dress up, it is summer time, people strolling on that street. They make the effort.

What are their inspirations? Icon models?

You canot find any luxury brands even small brands like zara in Crikvenica.

I have already about 60 good portraits, I shot also banal interior, landscapes in Crikvenica.

When I observe the world what retain my attention are always imperfections and mistakes, the same with a photo.


le jeudi 23 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

If pain must come

If pain must come, may it come quickly. Because I have a life to live, and I need to live it in the best way possible. If he has to make a choice, may he make it now. Then I will either wait for him or forget him.

Paulo Coelho


le jeudi 23 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

in Arles

ici à l’expo intitulée Le dernier testament, assez fascinante. Le photographe Jonas Bendiksen a suivi 7 hommes à travers le monde se prenant tous pour Jésus Christ himself.


le mercredi 22 août par Pierre Montant


Voir l'image /

parfois

On se demande parfois comment expérimenter le désir d’unité profonde avec la Nature.

Plonger dedans. Simplement.


le mercredi 22 août par Francis Traunig


Voir l'image /

I just don’t want anyone messing around

« I just don’t want anyone messing around with my pure smoking pleasure » – Max Cannon


le mercredi 22 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Web

My life is a web of endless possibilities.

Katelyn Pauls


le mercredi 22 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

« Crikvenica »

I start this project in summer 2015 in Crikvenica, Croatia.

It is a collection of characters. I cast those people one the main street alongside the sea.  

I take maximum 2 shots of them without any artifice, in front of banal background. 

I shoot with a Mamyia RZ67, one lens, no retouching, no theatrical light effects. I use photography as a functional record and document of a moment, rather than purely a significant aesthetic object in it’s own right.

I am interested on how people dress up, it is summer time, people strolling on that street. They make the effort.

What are their inspirations? Icon models? 

You canot find any luxury brands even small brands like zara in Crikvenica.

I have already about 60 good portraits, I shot also banal interior, landscapes in Crikvenica.

When I observe the world what retain my attention are always imperfections and mistakes, the same with a photo.


le mercredi 22 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

22/08/2018

Es gibt Städte, die nicht gebaut wurden, um sich irgendwo hinzusetzen.
Und jeder hält sich daran.


le mercredi 22 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

Welcome

Thanks to photography, some memories overstay their welcome.

Mokokoma Mokhonoana


le mardi 21 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

dans

Reine du Tango dans les starting-blocks.


le mardi 21 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Beer is proof

« Beer is proof that God loves us and wants us to be happy » – Benjamin Franklin


le mardi 21 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

« Crikvenica »

I start this project in summer 2015 in Crikvenica, Croatia.

It is a collection of characters. I cast those people one the main street alongside the sea.  

I take maximum 2 shots of them without any artifice, in front of banal background. 

I shoot with a Mamyia RZ67, one lens, no retouching, no theatrical light effects. I use photography as a functional record and document of a moment, rather than purely a significant aesthetic object in it’s own right.

I am interested on how people dress up, it is summer time, people strolling on that street. They make the effort.

What are their inspirations? Icon models? 

You can not find any luxury brands even small brands like zara in Crikvenica.

I have already about 60 good portraits, I shot also banal interiors, landscapes in Crikvenica.

When I observe the world what retain my attention are always imperfections and mistakes, the same with a photo.


le mardi 21 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

21/08/2018

Devant la galerie d’art…


le mardi 21 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

Assurer ses arrières, toujours

Assurer ses arrières, toujours.


le lundi 20 août par Francis Traunig


Voir l'image /

And into the forest I go

And into the forest I go, to lose my mind and find my soul.

John Muir


le lundi 20 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Whatever hysteria exists

« Whatever hysteria exists is inflamed by mystery, suspicion and secrecy » – Elia Kazan


le lundi 20 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

« CRIKVENICA »

work in progress sine 2015, croatia, crikvenica


le lundi 20 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Always wear a smile

« Always wear a smile because you never know who is watching » – Gracie Gold


le dimanche 19 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

« CRIKVENICA »

work in progress since 2015, crikenica, croatia


le dimanche 19 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Burn baby burn

Our slogan must not be “Burn, baby, burn.” It must be, “Build, baby, build.” “Organize, baby, organize.” Yes, our slogan must be “Learn, baby, learn,” so that we can « Earn, baby, earn ».

Martin Luther King Jr.


le dimanche 19 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

le festival photo

https://lesazimutesduzes.com/


le dimanche 19 août par Pierre Montant


Voir l'image /

I just get bored really quickly

« I just get bored really quickly and want to push myself to the next level » – Courtney Barnett


le samedi 18 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

work in progress since 2015, crikenica, croatia


le samedi 18 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Don’t judge

Don’t judge each day by the harvest you reap but by the seeds that you plant.

Robert Louis Stevenson


le samedi 18 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Unlimited fried chicken!

45 minute wait.. was worth the wait!


le samedi 18 août par Anna Salzmann


Voir l'image /

18/08/2018

Einen Moment lang zuckten die Köpfe verwirrt in sämtliche Richtungen, um die Herkunft der Alphornmusik einzuordnen…


le samedi 18 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

Le départ

Die Möwen sehen alle aus
als ob sie Emma hiessen.
Sie tragen einen weissen Flaus
und sind mit Schrot zu schiessen.

Ich schiesse keine Möwe tot,
ich lass sie lieber leben –
und füttre sie mit Roggenbrot
und rötlichen Zibeben.

O Mensch, du wirst nie nebenbei
der Möwe Flug erreichen.
Wofern du Emma heissest, sei
zufrieden, ihr zu gleichen.

–Christian Morgenstern


le vendredi 17 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

dégazage

Le Jabron est une petite rivière qui coule à Montélimar et au bord de laquelle se trouvait récemment encore un chemin de terre long d’environ cinq kilomètres, menant à une petite commune voisine, Montboucher-sur-Jabron, située à l’est de Montélimar. Cette bande de terre inaccessible aux bagnoles et aux motos – mais avec accès secours – était parcourue par les promeneurs, coureurs à pied et vélos, par des solitaires et des familles tranquilles, qui allaient et venaient en pleine ville dans un espace vert à peu près naturel, sans que l’œil ne se heurte à un élément de pollution visuelle trop gênant. N’était les inévitables sachets de chips ou canettes alu abandonnés à terre par les habituels suidés à deux pattes, l’endroit permettait de retirer une sensation de nature non négligeable dans cet univers de goudron et de béton qu’est une ville, même moyenne.

Mais voilà, « soyez absolument modernes – comme Rimbaud -, soyez nomades et fluides ou crevez comme des ringards visqueux ! » observait Gilles Châtelet dans Vivre et penser comme des porcs, en 1998, résumant un des mots d’ordre ambiants. Las, et en dépit de pétitions de riverains atterrés, il ne fallait qu’aucune parcelle de terre n’échappe à la règle. Car il convient que chacun puisse circuler, ne rencontre nulle entrave, soit fluide. Il fallait ainsi dégazer sur ce qu’il restait de nature dans la cité, et on dégazai. Ainsi a-t-on ici en lieu et place d’un chemin qui convenait à quiconque souhaiter y passer, une bande de goudron de cinq kilomètres de long. Énorme coup de feutre noir ineffaçable, défigurant cet espace, évoquant désormais n’importe quelle aire de repos d’autoroute. On s’est pris alors à songer, en rentrant, à ces graffs importuns que par ailleurs, les édiles ne manquent jamais de fustiger et d’effacer, au nom de la propreté bien sûr…


le vendredi 17 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Keep your feet on the ground

« Keep your feet on the ground and your thoughts at lofty heights » – Peace Pilgrim


le vendredi 17 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

work in progress since 2015, crikenica, croatia


le vendredi 17 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Makeup

How obvious can it be? … The purpose of makeup is to defy the degradations of time, and time is just a synonym for death.

Dean Koontz


le vendredi 17 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Don’t look back

Don’t look back. Something might be gaining on you.

Satchel Paige


le jeudi 16 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Happiness is like a cloud

« Happiness is like a cloud, if you stare at it long enough, it evaporates » – Sarah McLachlan


le jeudi 16 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

work in progress since 2015, croatia


le jeudi 16 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

The one serious conviction

« The one serious conviction that a man should have is that nothing is to be taken too seriously » – Nicholas Butler


le mercredi 15 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

lire Conrad

 



le mercredi 15 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Watermelon

He knew what watermelon tasted like now; it was one of his favorite things. He could almost feel it in his mouth as he stood there, that cold sweet powerful explosion of almost nothing.
He needed to find a slice as soon as possible.

Sarah-Kate Lynch


le mercredi 15 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Cully

On voit pas la clope?

Non on la voit pas, c’est bon.


le mardi 14 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Tanning

Tanning without lotion is like washing your hair without shampoo.

Author unknown


le mardi 14 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

It’s a lot easier to be lost

« It’s a lot easier to be lost than found. It’s the reason we’re always searching and rarely discovered » – Sarah Dessen


le mardi 14 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

de

Tête de chiffons.


le lundi 13 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Every smoker is an embodiment of Prometheus

« Every smoker is an embodiment of Prometheus, stealing fire from the gods and bringing it on back home » – Tom Robbins


le lundi 13 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

Work in progress since 2015, « Crikvenica », Croatia


le lundi 13 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Red

Red« , I write « is the color of life. It’s blood, passion, rage. It’s menstrual flow and after birth. Beginnings and violent end. Red is the color of love. Beating hearts and hungry lips. Roses, Valentines, cherries. Red is the color of shame. Crimson cheeks and spilled blood. Broken hearts, opened veins. A burning desire to return to white.”

Mary Hogan


le lundi 13 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Mais c’est fait.

(…) Six (images) aujourd’hui. Farniente. Nenni. Que dalle. Tant pis. Mais c’est fait.
Ps : Trop pris par ma lecture. Que vivement je (te) conseille !

le dimanche 12 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Brochet

La seconde d’après, je lâchais l’appareil, pour aider Dédé à sortir son brochet.


le dimanche 12 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

The language of friendship

« The language of friendship is not words but meanings » – Henry David Thoreau


le dimanche 12 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

Work in progress since 2015, « Crikvenica », Croatia


le dimanche 12 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Jalapenos

Life is not like a box of chocolates. It’s more like a jar of jalapenos. What you do today may burn your ass tomorrow.

Author unknown


le dimanche 12 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

fiche

Un instant, en prenant cette photo, j’ai pensé à la  fiche « complexité »  reprise par  Pierre.

Mais ce fut juste une pensée fugace.

Etant en vacances ce jour-là, je n’ai fait qu’une seule photo, le choix fut donc rapide.


le samedi 11 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

I may be surprised

« I may be surprised. But I don’t think I will be » – Andrew Strauss


le samedi 11 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

Work in progress since 2015, « Crikvenica », Croatia


le samedi 11 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Et voilà qu’un euro vaut un franc.

Voleurs ! La Suisse déjà est hors de prix, même pour les Suisses. Et voilà qu’un euro vaut un franc.


le samedi 11 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Dear mind

Dear mind,

Please stop thinking so much at night. I need to sleep.

Unknown author


le samedi 11 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

tourisme (industriel)

en ville, partout, on vient de partout…!


le vendredi 10 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Most people put a hat and glasses

« Most people put a hat and glasses on to go incognito » – Karch Kiraly


le vendredi 10 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Still working

Travaux de voie à six heures du matin.


le vendredi 10 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

If you are not willing

If you are not willing to risk the unusual, you will have to settle for the ordinary.

Jim Rohn


le vendredi 10 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

www.xlimpression.com

Baptiste – Là où on vous imprime vos beaux T-shirts.

www.xlimpression.com


le jeudi 9 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Don’t touch me

Don’t touch me.
Don’t you dare touch me.
Unless you plan on leaving a story behind.

Pavana


le jeudi 9 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Cyberspace can’t compensate for real space

« Cyberspace can’t compensate for real space. We benefit from chatting to people face to face » – Jonathan Sacks


le jeudi 9 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Qui veut la dame nue?

Zwangsversteigerung an der basellandschaftlichen Gant


le mercredi 8 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

Limited Edition

I am not Perfect, but I am a Limited Edition.

Cecil Pratt


le mercredi 8 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

All great art allows us this

« All great art allows us this: a glimpse across the limits of our self » – Hisham Matar


le mercredi 8 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Crikvenica

Work in progress since 2015, « Crikvenica », Croatia


le mercredi 8 août par Anouk Schneider


Voir l'image /

Intelligence

Photo de terrain 😉

(pas encore au niveau de la photo de rue…)


le mardi 7 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Being deeply loved by someone

« Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage » – Lao Tzu


le mardi 7 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Where do we go from here

So tell me
Where do we go from here
Why’s my heart filled with so much fear
When all that you are
Is all I need and more

Deborah Cox


le mardi 7 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

07/08/2018

Quoi, encore?
Je mange que des ananas.


le mardi 7 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

Daydream

« Daydream. Because you can’t accomplish what you’ve never fully imagined » – Richelle E. Goodrich


le lundi 6 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Keep an eye

You’ll never be disappointed if you always keep an eye on uncharted territory, where you’ll be challenged and growing and having fun.

Kirstie Alley


le lundi 6 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

avec qui vous voudrez

Petit-déjeuner chez Francis, débordé par manque d’employés (malades). Le patron est obligé d’aller au charbon, de tirer les cafés, de les servir aux clients impatients. Cafés au lait, sans lait, servis dans des tasses-baignoire qu’il renverse en les servant. Nous le lui faisons savoir au moment de régler la note et il rétorque : Il me manque du personnel et voilà que c’est AU PATRON de faire le service. Mais est-ce que ça empêche de le faire bien – me murmure-je. Ah voilà, nous comprenons ! répliquons-nous. Vous savez, balance Sophie, le café c’est pas votre fort, il était pas terrible. Moment d’hésitation, de trouble, il suspend sa désordonnée agitation, comme figé par la remarque et se tourne vers la machine à café et bougonne : Allez, deux cafés ? Nous en dépose un sur le comptoir et conclut  avec gros soupir : Tout ça c’est de la faute à Macron…  Sophie : Qu’est-ce qu’il a à voir le café, Macron ?

Nous voilà  sur le parvis de la librairie de l’abbatiale. Embrayons une conversation avec la responsable qui arrose ses fleurs. Et dans le fil de small-talks, je lui fais savoir que nous venons de Genève, la Rome protestante. Je vois une nuée de points d’interrogations s’échapper de sa bouche. Rome ?  dit-elle. Oui il n’y pas qu’une Rome, il y a en a deux. Du moins c’est ce qu’on dit.  Genève est un des berceaux du protestantisme, etc…

Puis débarque le chanoine, discutons du pape, je le complimente pour son discours devant le tympan de l’abbatiale d’hier soir et lui propose de le photographier : Je veux poser avec Madame ! insiste le chanoine Jean-Daniel. Oui volontiers, mais seul d’abord devant votre somptueuse abbatiale et après avec qui vous voudrez.


le lundi 6 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Saint-Flour

Saint-Flour à mal à l’Europe.


le dimanche 5 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Marriage is not a love affair

« Marriage is not a love affair. A love affair is a totally different thing. A marriage is a commitment to that which you are. That person is literally your other half. And you and the other are one » – Joseph Campbell


le dimanche 5 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

What if?

One way to open your eyes is to ask yourself, « What if I had never seen this before? What if I knew i would never see it again?

Rachel Carson


le dimanche 5 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Space

How about a car
so tiny
it doesn’t even needs
to be refueled.


le samedi 4 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

I smoke in moderation

« I smoke in moderation. Only one cigar at a time » – Mark Twain


le samedi 4 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

No evil

Hear no evil speak no evil see no evil.

Amit Abraham


le samedi 4 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

la scie !

Eh les filles, tenez bon, j’arrive  avec la scie !


le vendredi 3 août par Francis Traunig


Voir l'image /

vision claire

C’était la 11e, sur 17. Terminé, je referme le Monde de la photo (le mag, pas la photo)… Bel été à tous.


le vendredi 3 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Belief in oneself is incredibly infectious

« Belief in oneself is incredibly infectious. It generates momentum, the collective force of which far outweighs any kernel of self-doubt that may creep in » – Aimee Mullins


le vendredi 3 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Dirty laundry

Humanity is the washerwoman of society that wrings out its dirty laundry in tears.

Karl Kraus


le vendredi 3 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Iris, Baloo

et Malika à la lumière


le jeudi 2 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Thoughts without content are

« Thoughts without content are empty, intuitions without concepts are blind » – Immanuel Kant


le jeudi 2 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

The skin of my wrist

But when it came right down to it, the skin of my wrist looked so white and defenseless that I couldn’t do it. It was as if what I wanted to kill wasn’t in that skin or the thin blue pulse that jumped under my thumb, but somewhere else, deeper, more secret, and a whole lot harder to get.

Sylvia Plath


le jeudi 2 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

les starting blocks

Les routards.

Étape genevoise pour Louis pendant son tour d’Europe posant avec Juliette à la veille de son départ pour l’Inde.


le jeudi 2 août par Francis Traunig


Voir l'image /

la vision complexe

Très flemmard, je me contente de reprendre le titre de l’article béchetien : La vision complexe. L’idée de la fiche 10, p.34 du Monde de la photo (hors série 36) ? « (…) jouer avec le réel pour proposer une vision énigmatique et interrogative d’une situation qui n’est pas forcément, à l’origine, confuse ou mystérieuse. (…) le cadrage va complexifier une scène apparemment banale. »

C’était ce matin à Bastille. Illustration partielle de la fiche en question, il aurait mieux valu tenter de placer un maximum de monde dans le cadre, mais voilà : c’est une par jour, indulgence! Au registre des scènes dites complexes en photo de rue, Béchet cite un ancien, Lee Friedlander. Il aurait été possible d’évoquer Alex Webb, Maciej Dakowicz, Tavepong Pratoomwong, j’en oublie…  Autant de prodigieux magiciens, dans leur aptitude hors norme à saisir des scènes dites complexes, à partir du banal, du quotidien. Mais justement, rares sont ceux qui savent faire cela, je ne m’y risque pas trop tant les photos surchargées d’éléments peuvent être vite pesantes à l’œil. Et elles sont parmi les plus difficiles à réussir…


le jeudi 2 août par Pierre Montant


Voir l'image /

le foisonnement (n’est plus)

N° 9, le foisonnement. Nous sommes le 1er août, les vacances démarrent, il n’y aurait eu aucun moyen de me faire prendre un bain de foule aujourd’hui, même pour une fiche. Tant pis pour la photo dans la foule ! Voilà un foisonnement de fenêtres : c’est toujours ça de pris.

On voit que beaucoup de sociétés ont occupé ce bâtiment à une époque, cité de la Jarry, à Vincennes. L’endroit va être rasé, un lycée doit le remplacer, si j’ai bien compris. Ici des artistes ont vécu et travaillé, c’est terminé. C’était ça : http://www.madmoizelle.com/cite-jarry-squat-artistique-509959


le mercredi 1 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Ne fumez pas les déchets!

Pensez à nos enfants…


le mercredi 1 août par Basil Huwyler


Voir l'image /

I think my proper response

« I think my proper response is complete amazement and awe at the universe that we are in » – John C. Mather


le mercredi 1 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Destroy negative thoughts

Destroy negative thoughts when they first appear. This is when they’re the weakest.

Songide Makwa


le mercredi 1 août par Joyce Zurub


Voir l'image /