Un mois de légendes /

Cadillac,

La spéculation a eu la peau du Bowling de Meyrin où on pouvait manger des pizzas au mètre. La superbe construction en aile de Cadillac, vieille de 57 ans, n’aura pas trouvé grâce aux yeux du département des sites et patrimoines.


le mardi 19 février par Francis Traunig


Voir l'image /

A baby fills a place in your heart

A baby fills a place in your heart that you never knew was empty.

Unknown author


le mardi 19 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Drop the idea that you are Atlas carrying the world

« Drop the idea that you are Atlas carrying the world on your shoulders. […] Don’t take yourself so seriously » – Norman Vincent Peale


le mardi 19 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Every hour is grace

« For me, every hour is grace. And I feel gratitude in my heart each time I can meet someone and look at his or her smile » – Elie Wiesel


le lundi 18 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Babies

Babies are living dolls with dancing smiles that come from the stars to still our hearts.

Debasish Mridha


le lundi 18 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

isopropanol

« Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un brillant réveil,…. »

quand allons nous nous   réveiller !!


le dimanche 17 février par Catherine Claude


Voir l'image /

colors

en bonus, petit clip :


le dimanche 17 février par Pierre Montant


Voir l'image /

There is a little boy

There is a little boy inside the man who is my brother…

Oh, how I hated that little boy. And how I love him too.

Anna Quindlen


le dimanche 17 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

The most important thing

« The most important thing is to enjoy your life — to be happy. It’s all that matters » – Audrey Hepburn


le dimanche 17 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

flou

encore une pub pervertie

« …nos sachets de thé  sont fabriqués à la main et sont biodégradables. »

toutefois ils ont  omis  de la mentionner la qualité de l’emballage  !??


le samedi 16 février par Catherine Claude


Voir l'image /

tourisme

Jouer les touristes dans sa propre ville, pourquoi pas ? Ici à 82,5 mm, qui change du 35 mm règlementaire. Souvent la règle veut qu’en photo de rue, on soit à la focale 35 mm. Au-dessus de 50 mm, on vous prend pour un touriste. Mais comme disait l’autre, la règle d’or, c’est qu’il n’y a pas de règles d’or !


le samedi 16 février par Pierre Montant


Voir l'image /

Faith

Faith is seeing light with your heart, when all your eyes see is darkness.

Unknown author


le samedi 16 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

The muses are ghosts

« The muses are ghosts, and sometimes they come uninvited » – Stephen King


le samedi 16 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Allez,

Les mystères du flash expliqués à des passionnés.

Allez, une dernière. Sans flash !


le samedi 16 février par Francis Traunig


Voir l'image /

If music be the food of love

« If music be the food of love, play on » – William Shakespeare


le vendredi 15 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

The world is an amazing place

The world is an amazing place filled with mysterious places and breathtaking experiences just waiting for exploration.

Unknown author


le vendredi 15 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Jet lag is for amateurs

« Jet lag is for amateurs » – Dick Clark


le jeudi 14 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

All you need is love

All you need is love. But a little chocolate now and then doesn’t hurt 🙂

Charles M. Schulz


le jeudi 14 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Lui

C’était un cœur. Un cœur de fleur. Mais à la bourre, les piétons le piétinent. Lui marchent dessus.


le jeudi 14 février par Francis Traunig


Voir l'image /

Jean-Pierre

J’ignore totalement le prénom du monsieur qui passe là, je ne sais pas qui c’est, on n’a pas échangé un mot. Jean-Pierre aime le noir et blanc. Il se reconnaîtra ! bon titre de Miles par ailleurs. Jean-Pierre aussi, aime bien Miles Davis. On est deux… Vive Jean-Pierre !


le jeudi 14 février par Pierre Montant


Voir l'image /

juste-là

C’est juste-là, au bout cette route, qu’un petit gars a continué tout droit, et percuté le rond-point. Il devait rouler très vite, parce que sa voiture a fait un saut de plus de 8m, s’est écrasée contre une maison, puis est retombée au pied du mur, dans les ronces, au petit matin. On l’a retrouvé par hasard 10h plus tard. Gelé.


le mercredi 13 février par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Infuse your life with action

« Infuse your life with action. Don’t wait for it to happen. Make it happen. Make your own future » – Bradley Whitford


le mercredi 13 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Hin Yai (Grandma)

Hin Ta & Hin Yai are close to one another, giving rise to the convenient legend explaining how they came into being. The area around the rocks is full of plantations and has lush greens, which makes it look spectacular.

The end.


le mercredi 13 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

des gens souriants

les gens qui vous sourient avec spontanéité sont assez rares dans les transports en commun, assez pour qu’on ait envie de le montrer lorsque ça arrive! première photo de la journée (soit dit en passant), et un des derniers sourires avant le soir


le mardi 12 février par Pierre Montant


Voir l'image /

cette fois-ci

Alan Humerose a à nouveau frappé. A Fribourg cette fois-ci en créant, dans un cabine téléphonique, la plus petite galerie d’Art de Suisse, LA CABINERIE.

https://www.humerose.com/

https://www.pont-des-images.ch/


le mardi 12 février par Francis Traunig


Voir l'image /

Hin Ta (Grandpa)

Hin Ta and Hin Yai, some fascinating rock formations on Koh Samui’s south coast, have been a source of mirth and wonder on the island since they were discovered by the locals many years ago.

(To be continued…)


le mardi 12 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

If you want to be happy

« If you want to be happy, be » – Leo Tolstoy


le mardi 12 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

le soûlot

Je reste figé en grimpant dans la rame. L’air abattu de ce pauvre chien de berger, l’œil éteint, cette carotte dardant le lino, une tristesse éclair s’empare de moi devant ce pathétique tableau. A hauteur d’homme, un agent cynophile affligé d’un fort strabisme convergent me fait face, qui aussitôt me fouille du regard en voyant mon attitude. Le flair de l’agent de sécurité, sans doute, qui saisit que se mijote un acte susceptible d’outrepasser la norme. Pulsion scopique oblige, j’ai en effet rallumé le Pentax d’une légère pression sur le bouton. Je le vois qui s’affole, ses yeux roulent quand je m’accroupis et vise, il se met à jouer des guiboles pour tenter de masquer Rex (appelons-le Rex). Une photo du chien ? Ola, ola ! Panique à bord. J’essaie de rassurer l’agent : – Il est beau votre chien monsieur ! Pour moi tout va bien, ce n’est qu’une photo de chien ! Le gars s’adoucit…

C’est sans compter avec un soûlot de la cinquantaine, un gars abîmé, posté à côté, qui était là, je ne l’ai pas bien vu, tout se passe si vite, qui se met soudain à criailler de sa voix de soûlot, flûtée : – Ouaiisss t’es quiii toi ? pourquoi tu fais ça hein ?!? avant que j’aie pu prendre la moindre photo. – Bon, monsieur, j’essaie de me concentrer là. Et c’est pas de vous qu’il s’agit hé ! fais-je, en haussant le ton et relevant la tête pour fixer le fâcheux du regard, poli mais ferme. Je n’apprécie pas des masses qu’un inconnu, aussi pété soit-il, se mette à me tutoyer, d’une part, d’autre part me dérange quand je photographie. Souvent ce sont les gens hors cadre qui viennent vous emmerder ! va comprendre… La photo du clebs prise (ce chien me fait de la peine, vraiment, et son maître aussi), et entre deux invectives parfumées au cubi, je me relève, sûr de l’avoir ratée à cause du type; qui insiste. – Hééé béééé, vous m’avez pas répondu, moi j’suis charpentier et j’sors de l’hôpital, vous faites quoi, vous ? – Ha, fais-je. – Alors, vous faites quoi ? – Je fais des photos ! lui dis-je en quittant la rame, vous voyez bien. Et prenez soin de vous ! – Et pourquoi que vous me dites ça, hein ?? – Ben vous venez de me dire que sortiez de l’hôpital : prenez soin de vous ! – Non mais on aura tout vu ! se met-il à claironner. « Les gens y s’permettent de vous dire d’ces trucs ! »


le lundi 11 février par Pierre Montant


Voir l'image /

If I can see joy in your eyes

« If I can see joy in your eyes then share with me your smile » – Santosh Kalwar


le lundi 11 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Hin Ta & Hin Yai

Art often imitates Nature, but less common is Nature imitating Art, especially the Art of the Ribald.

But in Thailand anything is possible and these rocks, known as Grandpa (Ta) and Grandma (Yai), look, respectively, like male and female genitalia.

(To be continued…)


le lundi 11 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

dans la pluie


le dimanche 10 février par Pierre Montant


Voir l'image /

Sinus

et Disto, au théâtre Amstramgram, courez-y. Ah non c’est complet, n’y allez pas.

ou pour une reprise. https://www.facebook.com/pg/sinusetdisto/posts/


le dimanche 10 février par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

A girl’s virtue

« In Hollywood a girl’s virtue is much less important than her hairdo » – Marilyn Monroe


le dimanche 10 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Trojan horses

Religions are Trojan horses which conceal profoundly strange psychopathy strains. There’s no other explanation for them. The sheer fear of death has been the main engine of religions for a very long time.

J.G. Ballard


le dimanche 10 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Fuck the police

Éduquer c’est d’abord instituer des règles, grandir c’est apprendre à les transgresser.

Fuck the police n’aurait aucun sens dans un monde sans flics.


le samedi 9 février par Francis Traunig


Voir l'image /

Look at yourself

« Look back and turn back, look at yourself. Don’t be afraid just look at yourself » – Ken Hensley


le samedi 9 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

My love for you

My love for you continues to grow. It was always there, but I just want to high-five you now.

Unknown author


le samedi 9 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

«Sans main, ça va…

…j’ai plutôt pleuré la clope.»


le vendredi 8 février par Basil Huwyler


Voir l'image /

framboise

Je potasse Ponge payé trois balles et déjà les pages du livre se font la malle.

Puis avec JL partageons un moelleux au chocolat avec une framboise dessus qu’il coupe en deux délicatement.

Plus loin potasse Ponge à nouveau, une page encore s’échappe du livre comme si les mots voulaient retourner dans la vie.

Le parti pris des choses, s’est  barré au galop, Ponge encoublé dans son pantalon tombé sur les chevilles !


le vendredi 8 février par Francis Traunig


Voir l'image /

gobichonner

« Je ne vois que des figures gaies dans les rues, des gens qui se donnent des poignées de main, et qui s’embrassent ; des gens heureux comme s’ils allaient tous dîner chez leurs filles, y gobichonner un bon petit dîner qu’elle a commandé devant moi au chef du café des Anglais.«  — (Honoré de Balzac, Le Père Goriot, 1835, Calmann-Lévy, 1910, 3e partie, p. 251)


le vendredi 8 février par Pierre Montant


Voir l'image /

On a day when the wind is perfect

On a day when the wind is perfect, the sail just needs to open and the world is full of beauty. Today is such a day.

Rumi


le vendredi 8 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

To those leaning

« To those leaning on the sustaining infinite, today is big with blessings » – Mary Baker Eddy


le vendredi 8 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

à

Nouvelle mise à jour Skype !


le jeudi 7 février par Francis Traunig


Voir l'image /

Formule usitée :  » Work in progress… »

Ça s ‘appelle : www.gerard-dubois.com


le jeudi 7 février par Gérard Dubois


Voir l'image /

Nature always wears

« Nature always wears the colors of the spirit » – Ralph Waldo Emerson


le jeudi 7 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

My soul can find no staircase

My soul can find no staircase to Heaven unless it be through Earth’s loveliness.

Michelangelo


le jeudi 7 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Today is just another day

Today is just another day
Of highs and lows
When the winds blow and the waters flow

Today is just another day
It will fade away
Quickly into yesterday
Tomorrow then gladly will become today!

Sylvia Chidi


le mercredi 6 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

parfois

Moi parfois non plus.


le mercredi 6 février par Francis Traunig


Voir l'image /

I wanted to say goodbye to someone

« I wanted to say goodbye to someone, and have someone say goodbye to me » – Stephen King


le mercredi 6 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

enfin! un peu d’air pur

Voilà ce que John, à gauche, dit à Alexandre, à droite. Ils sont au téléphone. Alexandre lui répond : « purée oui, t’as raison ça fait du bien, chez moi aussi, et ça nous change un peu, l’air de la campagne. »


le mercredi 6 février par Pierre Montant


Voir l'image /

L.

Dans la chambre à coucher, fabrique des rêves, L. gratte sa guitare électrique sans être obligé de la brancher.


le mardi 5 février par Francis Traunig


Voir l'image /

I was wondering

I was wondering why air is so polluted.

Then I heard people saying « Love is in the air ».

Now it makes sense.

Unknown author


le mardi 5 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

If you want to be a blacksmith

« If you want to be a blacksmith, you go and watch the blacksmith working, and you work out what the blacksmith does » – Terry Pratchett


le mardi 5 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

You can’t patch

You can’t patch a wounded soul with a Band-Aid.

Michael Connelly


le lundi 4 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Let us have some tea

« Come, let us have some tea and continue to talk about happy things » – Chaim Potok


le lundi 4 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

au solitaire

Voilà, c’est là qu’on avait RV ce matin avec mon voisin Hervé pour notre arabica rituel. Froid, dehors. J’ai craqué pour un Solitaire au passage, ce « jeu » de grattage de la Française des Jeux. Voyez, ces jeux d’argent contrôlés par l’État, Loto et cie, aux rêves de plages de sable fin auxquels beaucoup de gens se frottent, s’usent l’imaginaire et les fonds de poche, et parmi eux beaucoup de prolos, vieux, jeunes, Noirs, Chinois, femmes, individus de tous horizons, sauf les mineurs (c’est écrit) – mais en théorie seulement. Tous ces gens, qui souvent, en réalité, rongent leur frein avec ça, quand ils ne sombrent pas dans la dépendance dure. Je réfléchis, ne suis pas de ces pauvres gogos, ne cédant à ces machins qu’une dizaine de fois par an, environ, pour 2 euros, max. Guère enclin à entretenir cette machine à rêves de SPA aux Seychelles, qui en réalité  tient à mon sens plus du coït anal pratiqué du sommet vers le bas sur le servum pecus que du jeu proprement dit, avec cette faculté en sus à entretenir chez tous cette appétence pour le lucre, principal ou l’un des principaux facteurs du saccage de la planète. Mais qui cracherait sur du pognon facile, si licite ? Suis-je vénal ? Prêt à me vendre à la Française ? N’empêche, j’ai cédé, et j’ai gagné ! si on peut dire : 14 euros. Moins les deux cafés, ça en fait 10. Pas rejoué la somme. Il suffit ! Ça m’aura payé en partie, en solo, le buffet à volonté du chinois du coin. Pas mal !


le lundi 4 février par Pierre Montant


Voir l'image /

Leila Alaoui (1982-2016)

Leila Alaoui est décédée suite des blessures lors d’un attentat à Ouagadougou alors qu’elle effectuait un reportage pour Amnesty International.


le dimanche 3 février par Catherine Claude


Voir l'image /

Alice ?!

– Non, moi c’est Pierre


le dimanche 3 février par Pierre Montant


Voir l'image /

If more of us valued food

If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.

J.R.R. Tolkien


le dimanche 3 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

Poetry is when an emotion

« Poetry is when an emotion has found its thought and the thought has found words » – Robert Frost


le dimanche 3 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Happiness is a warm puppy

« Happiness is a warm puppy » – Charles M. Shultz


le samedi 2 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Yet it is in our idleness

Yet it is in our idleness, in our dreams, that the submerged truth sometimes comes to the top.

Virginia Woolf


le samedi 2 février par Joyce Zurub


Voir l'image /

théâtre (2)

avec en bonus le dernier de la série !


le vendredi 1 février par Pierre Montant


Voir l'image /

Snowman.

Snowman.


le vendredi 1 février par Francis Traunig


Voir l'image /

This life is like a swimming pool

« This life is like a swimming pool. You dive into the water, but you can’t see how deep it is » – Dennis Rodman


le vendredi 1 février par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Life is far too important

Life is far too important a thing ever to talk seriously about.

Oscar Wilde


le vendredi 1 février par Joyce Zurub


Voir l'image /