Un mois de légendes /

Inside every mummy

Inside every mummy is a story waiting to be told.

Unknown author


le mardi 20 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

You can decorate absence

« You can decorate absence however you want- but your still gonna feel what’s missing » – Siobhan Vivian
[Exhibit work by @montantpierre]


le mardi 20 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

expo photo, jour 3

3e et (hélas) dernier jour de présence au festival pour l’auteur de ces lignes, avant décrochage le 25 août. En photo, ma voisine de couloir, Dorothée Machabert, exposée en mairie au festival les Azimutés d’Uzès (Gard). On peut voir son très beau boulot ici : https://www.dorotheemachabert.fr/


le lundi 19 août par Pierre Montant


Voir l'image /

I definitely have the eye of the tiger

« I definitely have the eye of the tiger » – Nicole Scherzinger


le lundi 19 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

A plan is the transport medium

A plan is the transport medium which conveys a person from the station of dreams to the destination of success. Goals are the transport fees.

Israelmore Ayivor


le lundi 19 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Mini-BMW.

Assis sur sa passion depuis toujours, la bagnole. Le voilà king vendeur chez Mini-BMW.


le dimanche 18 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Life can only be understood backwards

« Life can only be understood backwards; but it must be lived forwards » – Søren Kierkegaard


le dimanche 18 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

When you wake up in the morning, Pooh

When you wake up in the morning, Pooh, » said Piglet at last, « what’s the first thing you say to yourself? »

« What’s for breakfast? » said Pooh. « What do you say, Piglet? »

« I say, I wonder what’s going to happen exciting today? » said Piglet.

Pooh nodded thoughtfully. « It’s the same thing, » he said.

A.A. Milne


le dimanche 18 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

You have to think hard with a tattoo

« You have to think hard with a tattoo. ‘What will I love for the rest of my life » – Kate Upton


le samedi 17 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Le

Le ramier ignorait que samedi lui serait fatal.


le samedi 17 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Be faithful to your own taste

Be faithful to your own taste, because nothing you really like is ever out of style.

Billy Baldwin


le samedi 17 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

‘tendez, ne bougez plus

à Uzès, expo J – 1 : installation bouclée.


le vendredi 16 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Obstacles don’t have to stop you

« Obstacles don’t have to stop you. If you run into a wall, don’t turn around and give up » – Micheal Jordan


le vendredi 16 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Mysteries

Mysteries are the evidence to errors in our religious and historical precepts.

Matthew A. Petti


le vendredi 16 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Don’t get too deep

« Don’t get too deep, it leads to over thinking, and over thinking leads to problems that doesn’t even exist in the first place » – Jason Engay


le jeudi 15 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

?

Ich habe meinen Kopf in den Arsch.
Was kann ich dafür tun ?
Ich habe meinen Kopf in den Arsch.
Was kann ich dafür tun ?
Ich habe meinen Kopf in den Arsch.
Was kann ich dafür tun ?
Ich habe meinen Kopf in den Arsch.
Was kann ich dafür tun ?
Ich habe meinen Kopf in den Arsch.
Was kann ich dafür tun ?


le jeudi 15 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Green smiled at me

Green smiled at me, all that compassion in his eyes, and he cupped my face in his hands, as
though it were delicate, and precious. « You must never leave me,” he said solemnly. « You may take as many lovers as you want, but you must promise to always be here to make me feel like I can do all that needs to be done.

Amy Lane


le jeudi 15 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

cuba café

Fermé depuis un bail, voire deux, suite à un arrêté de péril sur l’immeuble.


le mercredi 14 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Ça lui va mieux.

Disons nettement que la libellule a quelque chose d’effrayant si on la regarde de près.  C’est sans doute pour ça qu’on l’appelle la mouche-dragon, dragonfly en anglais. Ça lui va mieux.


le mercredi 14 août par Francis Traunig


Voir l'image /

When you turn your back to the truth

« When you turn your back to the truth, the truth will soon appear before you » – Mehmet Murat Ildan


le mercredi 14 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

If it itches, scratch it

If it itches, scratch it.

Unknown author


le mercredi 14 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Intent is the seed of manifestation

« While intent is the seed of manifestation, action is the water that nourishes the seed » – Steve Maraboli


le mardi 13 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

…She pointed a finger toward the balcony

The queen’s eyes smouldered. « I know my own kind when I see them, and right now there is one in these city walls. » She pointed a finger toward the balcony. »I want her found and brought to me. »
« Right, » said Kai, »that’ll be no problem in a city of two and a half million people ».

Marissa Meyer


le mardi 13 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

la fabrique de l’image

Au sens littéral, et parce que c’est bien La fabrique de l’image, à Meysse, qui s’est chargé du (beau) boulot : des tirages en 50X70 de 12 photos qui seront exposées au festival 2019 des Azimutés d’Uzès, du 17 au 24 août. http://lesazimutesduzes.fr/


le mardi 13 août par Pierre Montant


Voir l'image /

We are creatures that look before and after

« Shakespeare says, we are creatures that look before and after; the more surprising that we do not look around a little, and see what is passing under our very eyes » – Thomas Carlyle


le lundi 12 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

On the road again

On the road again, goin’ places that I’ve never been. Seein’ things that I may never see again, and I can’t wait to get on the road again.

Willie Nelson


le lundi 12 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

And the wind will whip your tousled hair

« And the wind will whip your tousled hair, The sun, the rain, the sweet despair, Great tales of love and strife » – Harry Chapin


le dimanche 11 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Someone once told me not to bite off

Someone once told me not to bite off more than I could chew. I told them I’d rather choke on greatness than nibble on mediocrity.

Unknown author


le dimanche 11 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

The truth will set you free

« The truth will set you free, but first it will piss you off » – Joe Klaas


le samedi 10 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

A recipe has no soul

A recipe has no soul. You, as the cook, must bring soul to the recipe.

Thomas Keller


le samedi 10 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

I want to get old gracefully

« I want to get old gracefully. I want to have good posture, I want to be healthy »- Sting


le vendredi 9 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Yeah… everything is images for me

Yeah… everything is images for me. Bits and pieces coming together in pictures.” He grinned. “I see good fortune as dragons, and…” he turned the cup, pointing at a rippling shape along the edge, “and that thing there is definitely a dragon. Whoever this person is – this tall guy you talk to – it’s a good thing for you. Some kind of resolution, and a change for the future…”

Danika Stone


le vendredi 9 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

au café

– C’est pour Trump ? j’ai demandé. – Oui, m’a répondu la patronne en éclatant de rire. Puis de m’expliquer le contexte : un jour un client annonce l’élection de Trump, à la cantonade. Surprise, le machin peroxydé l’emporte… Le client, envahi de scrupules, est revenu au café avec ce montage pour le lui offrir, comme pour s’excuser. Ça faisait un drôle d’écho ce matin, avec l’actu, les tueries de masse là-bas pour lesquelles on ne fait rien et ne fera rien à part vendre des cartables pare-balles, lisais-je hier sur le Huffington post.


le jeudi 8 août par Pierre Montant


Voir l'image /

When you smoke the herb

« When you smoke the herb, it reveals you to yourself » – Bob Marley


le jeudi 8 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Please don’t take my sunshine away

You are my sunshine, my only sunshine
You make me happy when skies are gray
You’ll never know dear, how much I love you
Please don’t take my sunshine away.

Johnny Cash


le jeudi 8 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Panqué de Amaranto.

Receta de Panque de Amaranto.
1 taza de amaranto: 1 taza de harina de trigo. 3 huevos.
2 cucharaditas de levadura química.
1/2 taza de leche.
1/2 taza de aceite comestible.
3/4 de taza de azúcar.
2 cucharaditas de vainilla.
Por: Teté

le jeudi 8 août par Rodrigo Alonso


Voir l'image /

viaduc

à Morlaix (29)


le mercredi 7 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Creativity takes courage

Creativity takes courage.

Henri Matisse


le mercredi 7 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

When I’m riding with the helmet on

« Man, when I’m riding with the helmet on, I’m invisible. And people just deal with me as the guy on the bike » – Brad Pitt


le mercredi 7 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

2.95

journée de travail ordinaire (bis)


le mercredi 7 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

travail

Journée ordinaire de travail


le mardi 6 août par Nicolas Spuhler


Voir l'image /

Infidélité payante.

José me terrorisait quand j’étais môme, je veux dire à sept ans, huit ans, lorsque ma mère me livrait à ses ciseaux. Je me souviens que lui et son associé, Tony, avec qui il s’est fâché des années plus tard, se marraient de me voir gigoter sur l’énorme siège en skaï noir lorsque ma mère commandait : rasez tout, de toute manière ça repoussera.

Lorsque José s’est mis à son compte, j’ai continué (en jeune adulte maso) à lui livrer ma tignasse en lui disant : Pas trop court….

Plus tard, adulte, (j’ai toujours été très fidèle à mon capilliculteur) José a commencé à avoir des soucis, de couple, de santé, coupait de traviole, en se regardant lui dans la glace, il était plutôt bel homme, en mettant le pilote automatique à ses ciseaux.

Et un beau jour, en sortant de chez lui la tronche de berzingue, et pour ne plus à chaque fois m’écouter pester, j’ai décidé de lui être infidèle et de quitter pour toujours le coiffeur de mon enfance.

Infidélité payante.

Parce que ça s’est vu.


le mardi 6 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Modern bourgeois private property

« But modern bourgeois private property is the final and most complete expression of the system of producing and appropriating products, that is based on class antagonisms, on the exploitation of the many by the few » – Karl Marx


le mardi 6 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Travelling is like flirting

Travelling is like flirting with life.

It’s like saying, ‘I would stay and love you, but I have to go; this is my station’.

Lisa St Aubin de Terán


le mardi 6 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Sr.

Pasar por la Avenida Tláhuac  y periférico es bien rico.


le mardi 6 août par Rodrigo Alonso


Voir l'image /

la police des âmes

SOYEZ COURTOIS, PENSEZ AUX AUTRES !

Proclame haut et fort la sécurité auto-routière sur ses panneaux d’affichage.

Suite à cette aimable injonction à tonalité (quasi) spirituelle, on pourrait presque supputer que la police des routes cherche à piquer le job à la police des âmes puisque nous passons plus de temps dans nos bagnoles que sur le banc des églises.


le lundi 5 août par Francis Traunig


Voir l'image /

Summer means happy times

« Summer means happy times and good sunshine » – Brian Wilson


le lundi 5 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

Babies are bits of stardust

Babies are bits of stardust blown from the hand of God.

Barretto


le lundi 5 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

pygargue breton

à Brest


le dimanche 4 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Une tête de pirate !

Mais que cache le masque de l’homme masqué ?

Un masque de chair !

Et derrière la viande ?

Une tête de pirate !

Amor als Sieger – 1602


le dimanche 4 août par Francis Traunig


Voir l'image /

The self-portrait is an act of objectifying the self

« The self-portrait is an act of objectifying the self and in that regard is a unique form of portraiture » – Burton Silverman


le dimanche 4 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

All truly great thoughts

All truly great thoughts are conceived while walking.

Friedrich Nietzsche


le dimanche 4 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

Rennes

5 mn d’arrêt


le samedi 3 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Out of sight

« Out of sight, out of mind » – William Shakespeare


le samedi 3 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

What can I tell you

What can I tell you about the alchemy of twins?
Twins are two bodies that dance to each other’s joy.
Two minds that drown in each other’s despair.
Two spirits that fly with each other’s love.
Twins are two separate beings conjoined at the heart!

Kamand Kojouri


le samedi 3 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

droit à l’image

Voilà Paris aujourd’hui sur les tourniquets à cartes postales. Elles sont belles les cartes, pas le problème. Mais en 2019, et dans n’importe quelle autre ville, on est toujours en 1950 (et en noir et blanc).

Je ne résiste pas à l’envie de publier ce texte, repéré lors d’une expo organisée par l’agence Magnum avec la Ville de Paris :

« Les Parisiens peuplent les photos de Capa, Riboud, Cartier Bresson,… illustrant leur quotidien, au café, à l’usine, dans la rue…. Des visages durs témoignant de l’âpreté des grèves des années 30, laissent place à des visages radieux au moment de la Libération de Paris. La guerre d’Algérie, les manifestations de mai 1968, la libération de la femme et l’avènement de la mini-jupe, tous ces moments marquants de notre histoire, tous ces combats ont été menés par des hommes et des femmes, célèbres ou anonymes, et ce sont ces visages que nous donnent à voir les photographes, ces visages pris sur le vif, sans artifice qui sont la mémoire sociale et politique de Paris.

Puis plus rien à partir des années 1990. Des ombres savamment exploitées pour masquer un visage, beaucoup de dos et de flous artistiques pour éviter un procès en droit à l’image. Les rues parisiennes sont vides, déshumanisées. C’est une ville fantôme qui s’offre à nous.

Depuis 15 ans l’Observatoire de l’Image alerte les pouvoirs publics, les magistrats sur les dégâts d’une interprétation jurisprudentielle souvent extensive de la protection de la vie privée prévue par l’article 9 du Code Civil brandi par les anonymes pour interdire la diffusion de leur image, mais surtout pour en tirer un avantage pécuniaire.

La conséquence, nous l’avions prédit, c’est le principe de précaution et donc l’autocensure chez les photographes et chez certains utilisateurs.

Nous avons la preuve de ce que nous redoutions. Le photographe ne photographie plus la rue, pas plus qu’il ne peut prendre et diffuser des images sur la vie quotidienne des individus, quelle que soit l’image qu’ils renvoient à la société.

La juste reconnaissance accordée souvent par le juge au droit à l’information ne concernant que l’actualité immédiate, notre vision du monde est depuis 20 ans, comme le montre l’exposition, enserrée entre une marque de fraîcheur et une date de péremption.

Clément Saccomani, Directeur Editorial de l’agence Magnum Photos s’en inquiète : « Il est évident que la loi doit protéger les gens, mais dans un monde où chaque jour, des millions d’images sont publiées sur les réseaux sociaux… la loi doit également évoluer. Les photographes, et les photojournalistes sont des professionnels consciencieux et dont le but est de nous informer… le problème n’est pas forcément pour aujourd’hui, mais surtout pour demain, quelle trace allons-nous laisser aux générations de demain ? Comment témoigner et raconter pour l’Histoire, la France post-Charlie, si nous ne pouvons plus la photographier ? Il faut toujours faire très attention quand l’autocensure pointe le bout de son nez… »

L’observatoire de l’image.

http://www.observatoiredelimage.com/


le vendredi 2 août par Pierre Montant


Voir l'image /

Adventure is worthwhile in itself

Adventure is worthwhile in itself.

Amelia Earhart


le vendredi 2 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

I am not absentminded

« I am not absentminded. It is the presence of mind that makes me unaware of everything else » – G.K. Chesterton


le vendredi 2 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /

une jeune fille aussi muette et vaporeuse qu’un hologramme.

Ne sont possibles que deux visites par jour à cause d’un manque de personnel. La plus matinale à neuf heures trente pile, et les portes ferment. Nous voilà guidés par un tout costaud suivi à distance par une jeune fille aussi muette et vaporeuse qu’un hologramme.

Le bâtiment est composé de 27 pièces et nous ne sommes que deux pour accompagner les visiteurs.

Pourquoi ?  C’est depuis que Salvini  est au pouvoir, et réduit le budget de la culture ?

Peut-être ? Mais nous subissons des restrictions budgétaires bien avant Salvini et pourtant nous montrons ici, à Arezzo, une des quatre plus belles collections de pièces Étrusques d’Italie.

Le  bâtiment du musée d’archéologie d’Arezzo, qui a pour partie intégré des ruines romaines, était un bordel dans les années cinquante. Les fresques romaines du bâtiment ont été recouvertes de peintures pornographiques par endroit, nous raconte Stefano, aimable et cultivé responsable de la sécurité, guide et concierge depuis plus de trente ans.

Après lui ? Bordel again ?


le jeudi 1 août par Francis Traunig


Voir l'image /

I’m hungry for a juicy life

I’m hungry for a juicy life. I lean out my window at night and I can taste it out there, just waiting for me.

Brigid Lowry


le jeudi 1 août par Joyce Zurub


Voir l'image /

The belongings people accumulate

« The belongings people accumulate throughout their lives will always own them » – Sarah Noffke


le jeudi 1 août par Nicolas D Chauvet


Voir l'image /