Michel Bruno

Michel Bruno /

3042 images depuis octobre 2015
Dernière image aujourd'hui.

Bio /

A 17 ans, je découvre grâce à ma mère qu’une bonne photo apparaît comme telle également quand on la regarde à l’envers.

J’opterai donc pour le Rollei, qui, outre l’inversion de l’image, permet de « voler » des portraits, puisque le photographe est davantage tourné vers son nombril que vers son sujet.

Après mes études à HEC, j’hésite à devenir photographe et partir sur les traces de HCB.

HEC ou HCB ? J’ai choisi la première option pour veiller à ce que la passion pour la deuxième soit préservée.

Aujourd’hui, je privilégie le rapport frontal et à l’endroit au sujet photographié.

 
So will I par Michel Bruno
Le monde d’après par Michel Bruno
Casa del piacere par Michel Bruno
Et après ? par Michel Bruno
OmG par Michel Bruno
Oh my God par Michel Bruno
Vous n’auriez pas 100 millions ? par Michel Bruno
Je me retrouvais en elle par Michel Bruno
Don’t stand so close to me par Michel Bruno
Tes pensées, je les faisais miennes par Michel Bruno
Où trouve-t-il toutes ces beautés ? par Michel Bruno
Sortir du cadre et y entrer par Michel Bruno
Elle semblait sortir d’un film de Cassavetes par Michel Bruno
My sweet Lady Jane par Michel Bruno
Droit de retour par Michel Bruno
Un « Silence on tourne » allait-il retentir ? par Michel Bruno
Renversantes par Michel Bruno
Il faut poser, un peu, ma fille par Michel Bruno
Avec ton RX, tu veux te battre contre mon GR ? par Michel Bruno
Chasseuse, je cherche un fermier par Michel Bruno
La médium se faisait attendre par Michel Bruno
Féminin en espagnol, masculin en français par Michel Bruno
Il faudra bien trier un jour par Michel Bruno
Automne indien par Michel Bruno
Nous apprenions le français en lisant « J’irai cracher sur vos tombes » par Michel Bruno
L’appel du Môle par Michel Bruno
Vous voulez investir dans mon fonds sur la cyber-sécurité ? par Michel Bruno
Suis-je aussi sage ? par Michel Bruno
Enchanté par Michel Bruno
On s’y attelle tous les jours par Michel Bruno
Beware of Zombies par Michel Bruno