Francis Traunig

Les légendes de Francis Traunig /

913 images légendées.

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2020

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2019

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2018

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2017

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2016

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2015

je me souviens de mes vingt cinq ans.

Les images mentent, de manière éhontée. Je n’ai jamais fumé, je n’ai jamais été punk, je n’ai jamais bu de bière mais je me souviens de mes vingt cinq ans.


le vendredi 24 janvier


Voir l'image

nous sommes

Oh primevère nous sommes le 22 janvier et déjà, à huit cent mètres d’altitude, tu annonces le printemps.


le mercredi 22 janvier


Voir l'image

du

Radiographie du poumon d’une poubelle.


le mardi 21 janvier


Voir l'image

l’homme

L’homme est un loup pour l’homme.


le lundi 20 janvier


Voir l'image

Interdit de publication par la censure en France en 1963, pendant vingt ans.

Au commencement était le sexe.

Sauveur. Chargé d’immortalité. Il y a la Bête. Héroïque. Puissante. Et au-delà de la Bête il n’y a rien. Rien sinon Dieu Lui-même. Magnifique et pesant. Avec son oeil de glace. Rond. Statique. Démesurément profond. Fixe jusqu’à l’hypnose. Tragique regard d’oiseau. Allumé et cruel. Impénétrable de détachement. Rivé sur l’infini d’où tout arrive.

Incipit de Septentrion de Louis Calaferte / Folio

Interdit de publication par la censure en France en 1963, pendant vingt ans.


le samedi 18 janvier


Voir l'image

en

Fenêtres en sandwich.


le vendredi 17 janvier


Voir l'image

A moi la plage et les cocotiers …

L’Ayurveda comme outil politique de l’Inde contemporaine.

Le mémoire de maîtrise universitaire en science des religions de Juliette, fêtée par potes et famille.

A moi la plage et les cocotiers … a-t-elle lancé après sa soutenance (ou un truc du genre, me semble-t-il)


le jeudi 16 janvier


Voir l'image

11/01/2020

Pote au pinacle !

Mais qu’est-ce que le pinacle ?


le samedi 11 janvier


Voir l'image

mes semblables

Je vais chez le libraire pour récupérer des commandes…  Madame, c’est vous la queue ? J’adore à chaque fois ébranler la calviniste contenance de mes semblables, sauf que c’étaient des semblables au féminin, au moins trois, qui se dirigeaient vers la caisse avec Le Consentement de Vanessa Springora sous le bras. L’une, celle devant moi, tient une charmante saucisse quadrupède en laisse qui, en me voyant, se met immédiatement sur le dos, les quatre fers en l’air. Je hasarde : C’est une femelle ?


le jeudi 9 janvier


Voir l'image

un

Miam ! un petit suisse.


le mardi 7 janvier


Voir l'image

main de maître

La fondue crée la bonne humeur

Publicité sur les paquets de fondue prêts à l’emploi de la maison Gerber.

Celle de Max, maison, mitonnée de main de maître, en plus de bonne humeur, fut assaisonnée d’ail et de petits moments de bonheur.


le samedi 4 janvier


Voir l'image

franchement

Charly, comme tous ses autres collègues postiers, sont déplacés d’un quartier à l’autre, en rocades, sans leur demander leur avis. La direction veut nous faire craquer, au lieu de franchement nous virer elle nous déplace au gré de ses humeurs. Plusieurs de mes collègues ont déjà donné leur sac…ils nous tiennent par les burnes.


le vendredi 3 janvier


Voir l'image

neuf cents mètres

Le bassin lémanique est plombé par une chape de brouillard.  Un urgent besoin de lumière me fait monter à Saint-Georges, au-dessus des neuf cents mètres du plafond laiteux, là où pour l’an neuf on porte un nœud papillon jaune.


le mercredi 1 janvier


Voir l'image