Aurélien Fontanet

Les légendes de Aurélien Fontanet /

16 images légendées.

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2020

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2019

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2018

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2017

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

2016

28/12/2020

Dans ce grand hall paroissial les lits de camp sont installés. je m’approche de Michel et lui demande si je peux faire un portrait de lui. Chaleureusement il me répond « oui ».
Je sens qu’il est fatigué. Il erre la journée entière dans le froid mais il ne se plaint pas. Nous échangeons quelques mots et je lui dis que nous somme là si besoin.


le lundi 28 décembre


Voir l'image

26/12/2020

Magdalena attend l’ouverture du Sleep’in pendant que son compagnon cherche des habits chauds dans un carton apporté par des donateurs.


le samedi 26 décembre


Voir l'image

25/12/2020

Les bénéficiaires doivent quitter la paroisse à 07:30 et revenir à l’ouverture à 20:30. Ils sont libres de revenir ou pas… La plupart laissent leurs affaires la journée. Nous aimerions trouver des solutions pour assurer un plan d’ouverture plus souple. Pour cela nous avons besoin de plus de moyens.


le vendredi 25 décembre


Voir l'image

22/12/2020

« Je m’appelle Silvestre. J’ai dû fuir mon pays car des politiciens m’ont torturé. Avec un marteau ils m’ont brisé des parties du visage et des doigts. Si je retourne ma vie est en danger. En Suisse la plupart des gens croit au premier abord que je deal, mais pas du tout. J’essaie de m’en sortir comme je peux en restant dans le droit chemin. »


le mardi 22 décembre


Voir l'image

Sleep’in

Action solidaire « Sleep’in » de La Caravane Sans Frontières à la Paroisse de la Servette-Vieusseux du 14 décembre 2020 au 10 janvier 2021.
Dans le contexte actuelle de la crise générée par l’épidémie de la COVID-19, l’association La Caravane sans Frontières (CSF) constate une hausse inquiétante du nombre de personnes – familles y compris – qui sont expulsées de leur domicile et se retrouvent à dormir et à vivre à la rue, malgré les efforts d’un nombre important d’acteurs associatifs mobilisés pour lutter contre le sans-abrisme.
Actuellement, près de 250 personnes à Genève
dorment à la rue – principalement des hommes
mais aussi des femmes et des enfants.

le lundi 14 décembre


Voir l'image

Samuelson

Heureux de revoir Samuelson. Il l’était aussi avec sa nouvelle acquisition, une super tente et un édredon.


le vendredi 4 décembre


Voir l'image